Accueil / Neurotransmetteurs

Neurotransmetteurs



Les problèmes psychologiques ne sont pas forcément dus aux mauvaises expériences, aux traumatismes vécus. On a tous croisé, connu ou entendu parler d'une personne présentant des troubles anxieux, du stress ou autres mais dont la vie ne justifiait pas forcement cet état de mal­être. On s'est tous déjà étonné face à ces personnes et demandé d'où pouvait bien provenir l'origine de leurs états. La réponse est : dans leur tête. Au sens propre du terme. En effet, les psychobiologistes ont démontré que les problèmes d'ordre psychologique peuvent provenir des neurotransmetteurs (Les molécules chimiques du cerveau qui transmettent les informations entre les neurones) et plus précisément d'un déséquilibre de ces neurotransmetteurs, causant des dommages à la santé. Il ne suffit donc plus de s’orienter uniquement dans notre passé, mais aussi de rechercher la manière dont nous vivons notre quotidien et de faire un lien entre nourriture et comportement de vie.

Ce que je fais

Je cherche chez les patients l'origine de leurs problèmes dans le fonctionnement (bon ou mauvais) de leurs neurotransmetteurs, ceci étant un plus.

Comment ?

Je fais passer un test qui décèle ce qui pourrait être à l'origine de problèmes : éventuelles carences ou excédents biochimiques responsables du déséquilibre des neurotransmetteurs, et en fonction de cela, j’oriente vers des solutions permettant de retrouver le bon équilibre : votre qualité de vie augmentera et vos capacités cognitives seront aussi améliorées (mémoire, bien­être, joie).

Pourquoi ?

Il est réellement, intéressant de faire le test, car une carence sur le long terme en un neurotransmetteur provoque des maladies importantes comme : la sclérose en plaques, maladie d'Alzheimer, stress, état de panique, boulimie, anxiété, manque de concentration etc.

Plus de détails sur les neurotransmetteurs

Les impulsions électriques qui stimulent le cerveau libèrent quatre neurotransmetteurs : la dopamine, l'acétylcholine, l'acide gamma­aminobutyrique et la sérotonine. Dans le bon ordre et en bonne quantité, ils assurent le bon et haut fonctionnement du cerveau. Chacun de ces neurotransmetteurs peuvent provoquer, en cas de carence, des symptômes différents tels que l'état dépressif, état de mal être généralisé ainsi qu’angoisse.